Voyance Qualité

ADDICTION À LA VOYANCE

Qu'est-ce que l'addiction à la voyance ?

L’addiction à la voyance peut paraître comme quelque chose de rare aux yeux de certaines personnes.

Pourtant, certaines personnes sont trop impatientes pour attendre que la vie suive son cours, alors elles cherchent des réponses faciles auprès des voyants et médiums. Le fait d’aller trop souvent chercher une solution rapide auprès de ces derniers est appelé dépendance ou addiction à la voyance. On constate souvent des similitudes entre ce type de dépendance et les toxicomanies. Par exemple, le temps passé à parler avec des voyants devient l’activité la plus importante dans la vie de la personne.

Même lorsqu’elle ne parle pas à un voyant, la personne y pense. Au fil des ans, la personne fait de nombreuses tentatives pour freiner ou abandonner cette habitude, mais elle y parvient rarement. Et comme pour d’autres formes de dépendance, c’est comme si la personne développait une tolérance au fait de se faire lire l’avenir, en ce sens qu’elle finit par en avoir besoin de plus en plus pour se sentir satisfaite. L’addiction à la voyance est tout aussi dangereuse que toute autre dépendance.

Comment l'addiction à la voyance arrive t-elle ?

addiction à la voyanceCela arrive quand les gens ont une insécurité grandissante à propos de leur avenir, et d’eux-mêmes. Ils viennent aux cartes, et aux voyants, dans un but précis. Ils veulent savoir ce qui va se passer dans le futur. Ce n’est pas la curiosité, ou l’opportunité d’être proactif, qui les pousse. Ils sont motivés, peut-être uniquement, par la peur. Et il faut bien comprendre que la peur est le terrain le plus propice à l’addiction à la voyance. Il peut s’agir de détresse, de désinformation ou d’une faible estime de soi qui les amène à croire que leur avenir est quelque chose qui les attend, plutôt que quelque chose qu’ils pourraient contribuer à créer.

Une partie du problème réside dans le fait que l’avenir est parfois fixé, et donc prévisible, et parfois non, et donc modifiable en fonction des choix et des actions de soi et des autres. Il s’agit de l’équilibre entre le libre arbitre et le destin.

De nombreux professionnels de la voyance, dont nous faisons partie chez Voyance Qualité, pensent qu’il est parfois préférable de se concentrer sur les domaines dans lesquels nous pouvons être proactifs. Les prédictions de l’avenir peuvent être très précises, et peuvent aussi être amusantes, intéressantes et utiles. Mais ce n’est pas souvent dans la prédiction de l’avenir que la nature curative du travail d’un voyant est réalisée.

Le manque d’introspection 

Aucune introspection n’est nécessaire lorsque nous croyons que l’avenir est déjà fixé, et aucune responsabilité personnelle n’est requise. L’introspection et la responsabilité personnelle peuvent être trouvées dans la sagesse du tarot ainsi que dans les messages des Guides, et sont des éléments clés dans la guérison de l’anxiété et de la dépression. Cependant, il n’est pas possible d’avancer lorsque l’on est victime d’addiction à la voyance.

Les personnes anxieuses qui craignent leur avenir, et les personnes déprimées qui n’ont aucun espoir ou foi en elles-mêmes, manquent souvent de motivation pour utiliser un outil comme la voyance de la manière qui serait réellement utile.Il est tellement plus facile d’attendre un avenir qui a été prédit que de travailler de manière proactive à la création de sa vie.

Les prédictions de l’avenir peuvent nous divertir. Les prédictions du futur peuvent nous donner de l’espoir. Les prédictions du futur peuvent nous aider à nous préparer et à maximiser notre potentiel. Le tarot, et la voyance en général, peuvent nous y aider, non seulement en faisant des prédictions, mais aussi en nous aidant à choisir nos objectifs et à nous y tenir.

La facilité et la dépendance

Les personnes victime d’addiction à la voyance recherchent des réponses faciles et des solutions rapides. Comme toutes les personnes dépendantes , elles veulent faire disparaître la douleur, mais elles ne peuvent plus faire le travail difficile pour changer leur vie. Cette situation dramatique est devenue courante pour bon nombre de personnes. La responsabilité du consultant est certes engagée, mais celle du voyant qui est sollicité l’est également. 

Comment sortir de la dépendance ?

dépendance à la voyanceLa plus grande étape pour surmonter votre addiction à la voyance est de réaliser que vous avez un problème. Il faut une force et un courage énormes pour l’admettre, surtout si cela fait longtemps que vous consultez des voyants de manière compulsive. Ne désespérez pas et n’essayez pas de faire cavalier seul. Beaucoup d’autres personnes ont été à votre place et ont réussi à se défaire de cette habitude et à reconstruire leur vie. Vous le pouvez aussi. Apprenez à soulager les sentiments désagréables par des moyens plus sains. contactez-vous des voyants lorsque vous vous sentez seul ou que vous vous ennuyez ? Ou après une journée stressante au travail ou après une dispute avec votre conjoint ? L’addiction à la voyance découle souvent d’automatismes qu’il faut dans un premier temps abandonner.

La voyance par téléphone peut être un moyen d’apaiser des émotions désagréables, de se détendre ou de se confier. Mais il existe des moyens plus sains et plus efficaces de gérer vos humeurs et de soulager votre ennui, comme faire de l’exercice, passer du temps avec des amis, s’adonner à de nouveaux passe-temps ou pratiquer des techniques de relaxation et de méditation.

Trouver de l’aide auprès des autres

N’ayez pas honte de votre addiction à la voyance! Renforcez votre réseau de soutien. Il est difficile de lutter contre une dépendance sans soutien, alors faites appel à vos amis et à votre famille. Si votre réseau de soutien est limité, il existe des moyens de vous faire aider et d’en parler. Essayez d’entrer en contact avec un association d’entraide, de rejoindre une équipe sportive ou un club de lecture, de vous inscrire à un cours ou de faire du bénévolat pour une bonne cause.

Demandez de l’aide pour les troubles de l’humeur sous-jacents. La dépression et le stress peuvent à la fois déclencher des problèmes d’addiction à la voyance et être aggravés par les consultations compulsives. Même lorsque la dépendance à la voyance ne fera plus partie de votre vie, ces problèmes subsisteront, il est donc important de les traiter.

Voyance Qualité vous accompagne

Voyance Qualité demande aux membres de son équipe de sensibiliser les consultants sur les risques d’addiction à la voyance. Lorsque nous constatons qu’un de nos client se trouve en situation dépendance, nous intervenons pour l’aider. Cependant, il n’est pas possible pour nous de le suivre à la trace. Le consultant continue parfois à consulter sur des réseaux audiotels ou dans d’autres cabinets.

C’est pourquoi nous vous recommandons de ne pas hésiter à nous solliciter. Que ce soit par email ou par téléphone, notre service client vous aidera et vous écoutera. 

Liens utiles en cas de besoin