Code de déontologie Voyance Qualité

Pourquoi est-ce important?

Le code de déontologie Voyance Qualité est d’une importance capitale. Le premier objectif de celui-ci est de protéger nos consultants et de leur garantir une voyance sérieuse et de qualité. D’autre part, celui-ci est une sorte d’engagement de la part des membres de notre équipe vis à vis de notre éthique et de notre vision de la voyance. 

Les voyants ont-ils tous signé le code de déontologie Voyance Qualité?

Lorsqu’il rejoint notre équipe, un voyant est dans l’obligation d’adhérer à notre charte, cela est une obligation. De ce fait le voyant sait exactement quelle est notre vision de la voyance et quelles sont ses limites et devoirs. Le secteur de la voyance étant tristement catalogué suite à des comportements transgressifs, il est de notre devoir d’y apposer des limites. et des règles.

Article 1 

Le professionnel officiant sur Voyance Qualité s’engage à respecter toutes les conditions statutaires, administratives et fiscales obligatoires et nécessaires à la pratique professionnelle de la voyance. 

Article 2

Les professionnel ayant rejoint Voyance Qualité s’engage à pratiquer son métier dans une réelle volonté d’aider, et de servir les consultants de manière sincère, dévouée et respectueuse. De ce fait, il s’engage à pratiquer dans la bienveillance sans aucun préjugé, avis personnel ou tout autre comportement pouvant porter atteinte à la dignité du consultant .

Article 3

Le professionnel s’engage à systématiquement  refuser de dispenser des consultations aux  personnes mineures, fragiles psychologiquement ou dépendantes à la voyance.  

Bien que le consultant soit majeur et responsable de ses actes, le professionnel comprend qu’il est de son devoir de protéger toute personne en état de faiblesse et ce fait, d’alerter la direction de Voyance Qualité si le cas se présente.

Article 4

Le professionnel s’engage à pratiquer son métier de manière honnête et personnalisée. L’utilisation de logiciel ou toute autre application est formellement proscrite au sein du cabinet. Le professionnel s’engage à ne jamais faire de complaisance lors de ses consultations.

Il s’engage également à ne jamais pousser le client à le rappeler ultérieurement ou à souscrire à tout service payant. Le praticien comprend qu’il sa fonction n’est et ne sera jamais d’être un agent commercial. 

Article 5

Le professionnel s’engage à ne jamais effectuer de travaux occultes tels que le désenvoûtement ou la magie noire et ce, même sous l’insistance du consultant. Le praticien s’engage également à ne jamais prédire de décès pour le consultant ou un proche de ce dernier. 

Le praticien s’engage également à ne jamais se substituer aux professionnels de la santé. Il lui est donc interdit d’évoquer la maladie, de conseiller des traitements médicaux ou d’établir un diagnostic. 

Article 6

Le professionnel s’engage à systématiquement respecter le libre-arbitre de ses consultants. Il s’engage à ne jamais abuser de la faiblesse, de la naïveté et de la détresse de ces derniers . De ce fait, il lui est interdit d’exercer toute influence sur les consultants par le biais de manipulations psychologiques.

Article 7

Le professionnel s’engage à ne jamais garantir de résultats ou à promettre la réalisation de ses prédictions. Il ne doit en outre jamais exercer de pression sur les consultants pour les convaincre de la véracité de ses propos. 

Article 8

Le praticien est tenu par le secret professionnel. Toute confidence ou information personnelle ne peut être divulguée à un tiers, y compris un autre praticien du cabinet. De ce fait, il est absolument interdit au professionnel de prendre ou de transmettre des notes sur les consultations qu’il dispense . 

Le professionnel s’engage en outre  à ne jamais user des méthodes suivantes :

  • Menacer le consultant de divulguer des informations personnelles
  • Enregistrer ses consultations sur quelque support que ce soit
  • Ne jamais demander d’informations que le consultant ne souhaite pas divulguer ( nom de famille, ville d’origine, lieu de travail)
  • Menacer de travail occulte sur le consultant
Article 9

Le professionnel entend que ses rapports avec les consultants doivent rester strictement professionnels. De ce fait, il s’interdit de : 

  • Transmettre ses coordonnées personnelles aux consultants
  • Cherchez à retrouver ses consultants sur internet ( réseaux sociaux, forums ou autres)
  • Demander les coordonnées personnelles des consultants
  • Proposer un rendez-vous dans le cadre privé aux consultants
Article 10

Le professionnel s’engage à signaler toute personne présentant des signes d’addiction à la voyance, de grande détresse ou en difficultés financières à la direction de Voyance Qualité. Le but étant d’agir dans les meilleurs délais, afin de protéger toute personne étant dans un situation de grande fragilité.

Article 11

Le professionnel s’engage à ne jamais pratiquer en étant de fatigue intense, de grande nervosité ou sous l’emprise de substances pouvant nuire à la qualité de ses prestations. 

Article 12

Le professionnel s’engage à faire preuve de self-control et ce, même en cas d’agressivité de la part du consultant. Il lui est cependant autorisé à mettre fin à la consultation avec calme et respect. 

Article 13

Si le professionnel ne parvient pas à obtenir d’informations ou de messages pertinents pour le consultant, il se doit de l’en avertir immédiatement. Le praticien a pour interdiction formelle de maintenir le consultant en ligne a des fins purement lucratives. 

Article 14

Le professionnel s’engage à dispenser ses consultations depuis un lieu calme, isolé de tous bruits de fond susceptibles d’empêcher le consultant d’obtenir une voyance de qualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.