Anuptaphobie : Comprendre et soigner

  NEWS

L’anuptaphobie est la peur de rester célibataire. Mais cette définition en dit peu sur une phobie assez courante. Cependant il n’y à pas que cette peur qui l’englobe. Car certaines personnes la subissent sous la forme d’une peur d’être marié à la mauvaise personne pour la vie. Néanmoins d’autres associent plutôt le terme à la gamophobie, qui est la peur de tout ce qui a trait au mariage et aux noces. Etes-vous anuptaphobique? Découvrons-le ensemble!

anuptaphobie

Les différentes forme d'anuptaphobie

Les cas d’anuptaphobie peuvent être très légers ou graves. En effet, de nombreuses personnes espèrent et planifient le jour où elles trouveront le partenaire parfait avec qui partager leur vie. De ce fait, en l’absence de cette perfection, elles peuvent agir de manière irrationnelle. Ensuite elles peuvent choisir un partenaire sur un coup de tête et se marier rapidement sans prendre le temps de réfléchir aux conséquences.

De plus, elles peuvent aussi rester dans des relations destructives où la promesse de mariage ou d’engagement à vie est réelle. En d’autres termes les personnes qui souffrent d’anuptaphobie craignent ce qui se passerait si elles se retrouvaient célibataires. Il s’agit peut-être de la forme la plus grave. Et cela peut conduire à une femme ou un homme qui ne veut pas se sortir d’une relation intrinsèquement abusive. 

Autre forme d’anuptaphobie

La seconde forme d’anuptaphobie, la peur d’être marié à la mauvaise personne, peut s’exprimer par une incapacité à s’engager. Par conséquent, une personne peut offrir un certain niveau d’engagement à une autre, mais continuer à chercher l’homme ou la femme idéal(e) qui se présentera. D’ailleurs cette personne sera généralement inflexible ou hésitante. Et cela parce que la peur la pousse à s’inquiéter de s’engager à vie avec le mauvais partenaire.

peur du mariage

Reconnaître les symptômes

Les symptômes d’anuptaphobie peuvent varier considérablement. Certaines personnes peuvent éviter les mariages parce qu’elles développent des sentiments de panique lorsqu’elles y assistent. Tandis que d’autres peuvent être très intéressées par les mariages ou d’autres engagements sociaux dans l’espoir de rencontrer un partenaire de vie. 

En fait, on peut dire que l’objectif d’une personne atteinte d’anuptaphobie est biaisé. Car trouver le partenaire idéal ou n’importe quel partenaire peut être bien plus important que d’autres aspects de la vie. En conséquence, rester célibataire est quelque chose qu’il faut craindre à tout prix. Notons qu’il peut être difficile de retracer l’évolution de ce trouble chez un enfant ou un jeune adulte. Cependant, un malaise persistant face à la solitude est réel signa d’alerte.

Traiter l'anuptaphobie

Il existe une variété de traitements pour l’anuptaphobie. Notamment en aidant la personne à ne pas considérer la vie unique comme une punition ou un mal. La thérapie par la parole et d’autres traitements, comme la thérapie cognitivo-comportementale et la désensibilisation, peuvent aider. Dans ce cas, une combinaison de thérapie par la parole et de désensibilisation peut s’avérer plus efficace, car l’élimination du désir de ne pas rester célibataire peut demander un certain travail.

Partagez sur
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Donnez votre avis