Corbeau et corneille : Entre magie et superstition

  NEWS

Le corbeau et la corneille sont apparus dans un certain nombre de mythologies différentes à travers les âges. Et dans certains cas, ces oiseaux aux plumes noires sont considérés comme un présage de mauvaises nouvelles. Mais dans d’autres, ils peuvent représenter un message du Divin. Et voici quelques exemples fascinants de folklore de corbeau et de corneille à méditer.

corbeau

Corbeau et corneille dans la mythologie

Dans la mythologie celtique, il existe une déesse guerrière. Et elle est connue sous le nom de Morrighan. Ainsi, elle apparaît souvent sous la forme d’un corbeau ou d’une corneille. Mais aussi accompagnée d’un groupe d’entre eux. De plus, ces oiseaux apparaissent par groupes de trois. Et sont considérés comme un signe que la Morrighan observe. Mais aussi qu’elle s’apprête à rendre visite à quelqu’un.

Dans certains contes du cycle mythique gallois, on trouve le Mabinogion. En fait il s’agit d’un corbeau. Et il est un signe avant-coureur de la mort. Enfin, les sorcières et les sorciers étaient censés avoir la capacité de se transformer en corbeau. Mais aussi de s’envoler, ce qui leur permettait d’échapper à la capture.

Puis les Amérindiens voyaient souvent le corbeau comme un filou. En d’autres termes, un peu comme Coyote. Néanmoins, il existe un certain nombre de contes concernant les facéties du corbeau. Et il est parfois considéré comme un symbole de transformation. Dans les légendes de diverses tribus, le corbeau est généralement associé à tout. Par exemple de la création du monde au don de la lumière du soleil à l’humanité. Et certaines tribus connaissaient le corbeau comme un voleur d’âmes.

Enfin pour ceux qui suivent le panthéon nordique.En effet, Odin est souvent représenté par le corbeau, généralement par deux. Et les premières œuvres d’art le représentent accompagné de deux oiseaux noirs. Par ailleurs ils sont décrits dans les Eddas comme Huginn et Munnin. Ainsi leurs noms se traduisent par “pensée” et “mémoire”. Et leur rôle est de servir d’espions à Odin, lui apportant chaque nuit des nouvelles du pays des hommes.

Divination et superstition

Le corbeau apparaît parfois comme une méthode de divination. Ainsi, pour les Grecs de l’Antiquité, il était un symbole d’Apollon, dieu de la prophétie. Car l’augure, ou la divination par les oiseaux, était populaire chez les Grecs et les Romains. Les augures interprétaient les messages en fonction de la couleur de l’oiseau,. Mais aussi de la direction de son vol. Un de ces oiseaux volant depuis l’est ou le sud était considéré comme favorable.

Dans certaines régions des Appalaches, si un groupe de corbeaux vole à basse altitude , la maladie est imminente. Mais si un corbeau survole une maison et appelle trois fois, cela signifie une mort imminente dans la famille. Enfin, si ils appellent le matin avant que les autres oiseaux aient eu l’occasion de chanter, c’est qu’il va pleuvoir. Cependant, Malgré leur rôle de messagers de malheur, tuer un corbeau porte malheur. Néanmoins, si vous le faites accidentellement, vous êtes censé l’enterrer. Et veillez à porter du noir pour le faire. 

Dans certains endroits, ce n’est pas l’observation d’un corbeau ou d’une corneille en soi, mais le nombre de corbeaux que vous voyez qui est important.

Partagez sur
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Donnez votre avis