Anxiété vaincue grâce à la respiration !

  NEWS

AnxiétéL’anxiété est la réponse naturelle de votre corps au stress. C’est un sentiment de peur ou d’appréhension face à ce qui va arriver. Le premier jour d’école, le fait d’aller à un entretien d’embauche ou de faire un discours peut provoquer chez la plupart des gens un sentiment de peur et de nervosité.

Mais si vos sentiments d’anxiété sont extrêmes, durent plus de six mois et interfèrent avec votre vie, vous souffrez peut-être d’un trouble anxieux.

Qu’est-ce que l’anxiété ?

Il est normal de se sentir anxieux à l’idée d’emménager dans un nouvel endroit, de commencer un nouvel emploi ou de passer un test. Ce type d’anxiété est désagréable, mais il peut vous motiver à travailler plus dur et à faire un meilleur travail. L’anxiété ordinaire est un sentiment qui va et vient, mais qui n’interfère pas avec votre vie quotidienne.

Dans le cas d’un trouble anxieux, le sentiment de peur peut être présent en permanence. Il est intense et parfois débilitant.

Ce type d’anxiété peut vous amener à cesser de faire des choses que vous aimez. Dans les cas extrêmes, elle peut vous empêcher d’entrer dans un ascenseur, de traverser la rue ou même de quitter votre domicile. Si elle n’est pas traitée, l’anxiété continuera à s’aggraver.

Les troubles anxieux sont la forme la plus courante de trouble émotionnel et peuvent toucher tout le monde, à tout âge. Selon des sources médicales, les femmes sont plus susceptibles que les hommes de recevoir un diagnostic de trouble anxieux.

Quels sont les types de troubles anxieux ?

L’anxiété est un élément clé de plusieurs troubles différents qui peuvent nous gâcher l’existence et celles de nos proches également. 

anxiété
Parmi  les troubles d’anxiété, on peut citer  ceux-ci :
  • Le trouble de panique : il s’agit de crises de panique récurrentes à des moments inattendus. Une personne souffrant d’un trouble de panique peut vivre dans la crainte de la prochaine crise de panique.
  • La phobie : peur excessive d’un objet, d’une situation ou d’une activité spécifique
    trouble d’anxiété sociale : peur extrême d’être jugé par les autres dans des situations sociales
  • Trouble obsessionnel-compulsif : pensées irrationnelles récurrentes qui vous amènent à adopter des comportements spécifiques et répétés
  • Trouble d’anxiété de séparation : peur d’être loin de chez soi ou de ses proches
    maladie trouble anxieux : anxiété concernant votre santé (anciennement appelée hypocondrie)
  • Trouble de stress post-traumatique (TSPT) : anxiété suite à un événement traumatique

Quels sont les types de troubles anxieux ?

L’anxiété est ressentie différemment selon la personne qui en souffre. Les sentiments peuvent aller de papillons dans l’estomac à un cœur qui s’emballe. Vous pouvez avoir l’impression de ne pas avoir le contrôle, comme s’il y avait une coupure entre votre esprit et votre corps.

L’angoisse peut également se manifester par des cauchemars, des crises de panique, des pensées ou des souvenirs douloureux que vous ne pouvez pas contrôler. Vous pouvez avoir un sentiment général de peur et d’inquiétude, ou vous pouvez craindre un endroit ou un événement particulier.

Les symptômes de l’anxiété générale sont les suivants :
  • Augmentation du rythme cardiaque
  • L’agitation
  • Des difficultés à se concentrer

Vos symptômes d’anxiété peuvent être totalement différents de ceux d’une autre personne. C’est pourquoi il est important de connaître toutes les façons dont l’anxiété peut se présenter.

Qu’est-ce qu’une crise d’anxiété ou crise d’angoisse ?

crise d'angoisse

Une crise d’angoisse est un sentiment d’appréhension, d’inquiétude, de détresse ou de peur intense. Pour de nombreuses personnes, une crise d’angoisse se développe lentement. Elle peut s’aggraver à l’approche d’un événement stressant.

Les crises d’anxiété peuvent varier considérablement et les symptômes peuvent être différents d’une personne à l’autre. En effet, les nombreux symptômes de l’anxiété n’arrivent pas à tout le monde et peuvent changer au fil du temps.

Les symptômes courants d’une crise d’anxiété sont les suivants :
  • Sentiment d’évanouissement ou de vertige
  • L’essoufflement
  • La bouche sèche
  • Transpiration
  • Frissons ou bouffées de chaleur
  • L’appréhension et l’inquiétude
  • L’agitation
  • Détresse
  • Peur
  • Engourdissement ou picotement

Quelles sont les causes de l’anxiété ?

Les chercheurs ne sont pas sûrs de la cause exacte de l’anxiété. Mais il est probable qu’une combinaison de facteurs joue un rôle. Il s’agit notamment de facteurs génétiques et environnementaux, ainsi que de la chimie du cerveau.

En outre, les chercheurs pensent que les zones du cerveau responsables du contrôle de la peur pourraient être touchées.

Les recherches actuelles sur l’anxiété examinent plus en profondeur les parties du cerveau qui sont impliquées dans l’anxiété.

Quels sont les remèdes naturels utilisés contre l’anxiété ?

Les changements de mode de vie peuvent être un moyen efficace de revivre une partie du stress et de l’anxiété auxquels vous pouvez être confronté chaque jour. La plupart des “remèdes” naturels consistent à prendre soin de votre corps, à participer à des activités saines et à éliminer les activités malsaines.

Il s’agit notamment de :

  • Dormir suffisamment
  • Méditer
  • Rester actif et faire de l’exercice
  • Manger sainement
  • Rester actif et faire de l’exercice
  • Éviter l’alcool
  • Éviter la caféine
  • Arrêter de fumer

3 exercices de respiration à essayer lorsque vous vous sentez anxieux.

Si vous vous sentez essoufflé à cause de l’anxiété, il existe des techniques de respiration que vous pouvez essayer pour soulager les symptômes et commencer à vous sentir mieux.

Examinons quelques-unes des techniques que vous pouvez utiliser à tout moment de la journée ou pour vous accorder des moments plus longs.

1. Allongez votre expiration

Vous pouvez stopper votre anxiété grâce à cet exercice. Inhaler profondément ne vous calmera pas toujours. La prise d’une profonde inspiration est en fait liée au système nerveux sympathique, qui contrôle la réaction de combat ou de fuite. Mais l’expiration est liée au système nerveux parasympathique, qui influence la capacité de notre corps à se détendre et à se calmer.

Prendre trop de respirations profondes et trop rapidement peut en fait provoquer une hyperventilation. L’hyperventilation diminue la quantité de sang riche en oxygène qui circule vers votre cerveau.

Lorsque nous nous sentons anxieux ou stressés, il est plus facile de trop respirer et de finir par hyperventiler – même si nous essayons de faire le contraire.

ESSAYEZ CECI EN 3 ÉTAPES :

  • Avant de prendre une grande inspiration, essayez plutôt d’expirer à fond. Expulsez tout l’air de vos poumons, puis laissez-les faire leur travail en inhalant de l’air.
  • Ensuite, essayez d’expirer un peu plus longtemps que vous n’inspirez. Par exemple, essayez d’inspirer pendant quatre secondes, puis d’expirer pendant six secondes.
  • Essayez de faire cela pendant deux à cinq minutes.

Cette technique peut être utilisée dans n’importe quelle position qui vous est confortable, y compris debout, assise ou couchée.

2. Respiration de l’abdomen
vaincre l’anxiété

La respiration par le diaphragme (le muscle qui se trouve juste sous les poumons) peut aider à réduire la quantité de travail que votre corps doit effectuer pour respire et de ce fait, vous aider à sortir de l’anxiété.

Pour apprendre à respirer à partir de votre diaphragme :

  • Pour plus de confort, allongez-vous sur le sol ou sur un lit avec des oreillers sous la tête et les genoux. Ou asseyez-vous sur une chaise confortable, la tête, la nuque et les épaules détendues et les genoux fléchis.
  • Ensuite, mettez une main sous votre cage thoracique et une autre sur votre cœur.
  • Inspirez et expirez par le nez, en remarquant comment ou si votre ventre et votre poitrine bougent lorsque vous respirez.

Pouvez-vous isoler votre respiration de manière à amener l’air plus profondément dans vos poumons ? Et l’inverse ? Pouvez-vous respirer de manière à ce que votre poitrine bouge plus que votre estomac ?

Finalement, vous voulez que votre estomac bouge au fur et à mesure que vous respirez, au lieu de votre poitrine.

3. Concentration sur le souffle
exercice respiration

Lorsque la respiration profonde est concentrée et lente, elle peut aider à réduire l’anxiété. Vous pouvez utiliser cette technique en vous asseyant ou en vous allongeant dans un endroit calme et confortable. Ensuite :

  • Remarquez ce que vous ressentez lorsque vous inspirez et expirez normalement. Faites un balayage mental de votre corps. Vous pourriez ressentir dans votre corps une tension que vous n’avez jamais remarquée.
  • Prenez une respiration lente et profonde par le nez.
  • Remarquez que votre ventre et le haut de votre corps se dilatent.
    Expirez de la manière la plus confortable pour vous, en soupirant si vous le souhaitez.
  • Faites-le pendant plusieurs minutes, en faisant attention à la montée et à la descente de votre ventre.
  • Choisissez un mot sur lequel vous concentrer et vocalisez pendant votre expiration. Des mots comme “sûr” et “calme” peuvent être efficaces.
  • Imaginez que votre inspiration vous submerge comme une douce vague.
  • Imaginez que votre expiration éloigne de vous les pensées et l’énergie négatives et dérangeantes.
  • Lorsque vous êtes distrait, ramenez doucement votre attention sur votre souffle et vos paroles.

Pour vaincre votre anxiété, pratiquez cette technique jusqu’à 20 minutes par jour lorsque vous le pouvez.

Notre conclusion concernant l’anxiété 

Si vous souffrez d’anxiété ou de crises de panique, essayez d’utiliser une ou plusieurs de ces techniques de respiration pour voir si elles peuvent soulager vos symptômes.

Si votre anxiété persiste ou s’aggrave, prenez rendez-vous avec votre médecin pour discuter de vos symptômes et des traitements possibles. Avec la bonne approche, vous pouvez retrouver votre qualité de vie et le contrôle de votre anxiété.

Partagez sur
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Donnez votre avis